03/11

Temps de lecture : 2 minutes

📅 Saint Jacques de Compostelle – Journal de bord – 03/11

📍 El Burgo Ranero – León
🥾 37.3
⏱️ 09:15
🌡️ Soleil
⛺ Albergue à León
📋 Détail des étapes

Une nuit au top. La très mauvaise isolation de l’albergue ne m’a pas fait défaut grâce à mon duvet -14°C, toujours plus agréable quand les températures chutent. Le froid est d’ailleurs bien présent ce matin. Malgré un anticyclone qui nous apporte un beau ciel bleu, le vent souffle de plus belle et le ressenti doit frôler les températures négatives. Je ne cesse de croiser un pèlerin croate depuis plusieurs jours. Je le croise à nouveau ce matin. Il est frigorifié, il peine à se réchauffer. 

Après 18 kilomètres sans un seul village, à marcher le long d’une route nationale, je m’installe dans le premier café trouvé pour me réchauffer. J’y fais la rencontre de Thomas, parisien trentenaire avec qui je possède pas mal de choses en commun. Nous décidons de poursuivre le chemin ensemble. Avant de partir sur les chemins de Saint Jacques de Compostelle, Thomas était cadre dans une boîte de marketing. Entre des guerres d’égo à répétition et des objectifs qui selon lui manquaient cruellement de sens, il a préféré tout plaquer et partir en pèlerinage. Il est parti il y a un peu plus d’un mois, du Puy en Velay

Dans l’après midi, le vent souffle toujours autant mais il fait un peu moins froid. Nous marchons comme des forcenés pour arriver à León en fin d’après-midi. Peu de temps nous sera nécessaire pour trouver une albergue en plein cœur de León, aux allures de couvent puisque tenue par des religieux. La soirée est courte mais agréable. Nous parcourons quelques bars à pinchos. Thomas me raconte ses aventures autour du monde. Après quelques bières, nous décidons de rentrer pour ne pas être trop KO le lendemain.

Tourisme ordinaire à León
Tourisme ordinaire à León

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.