30/10

đź“… Saint Jacques de Compostelle – Journal de bord – 30/10

đź“Ť Hontanas – Itero de la Vega
🥾 20.2
⏱️ 04:50
🌡️ Nuages
⛺ Albergue à Itero de la Vega
đź“‹ DĂ©tail des Ă©tapes

RĂ©veil aux aurores ce matin, avec ces trous du cul de pèlerins qui foutent un bordel monstre dans la chambre Ă  06.30. Sans dĂ©conner les mecs, le soleil se lève Ă  08 heures, vous voulez quoi ? D’un cĂ´tĂ©, voyons les choses positivement, ce rĂ©veil me permettra de me mettre en route plus rapidement. 

Aujourd’hui, je favorise une courte Ă©tape pour compenser celle de la veille. Je vise ainsi une albergue Ă  Itero de la Veiga, un petit bled sans prĂ©tention Ă  20 kilomètres de lĂ . En chemin, je ne croise quasiment personne. Le temps est lĂ©gèrement menaçant, jusqu’Ă  mon arrivĂ©e peu avant midi Ă  Itero, oĂą la pluie commence Ă  tomber. A l’entrĂ©e du village, je laisse derrière moi une immense albergue qui semble dĂ©jĂ  pleine de pèlerins. Je suis agoraphobe, je prĂ©fère m’enfoncer dans le bourg pour trouver un autre lieu oĂą crĂ©cher. En cinq minutes, c’est chose faite. Je viens de trouver une autre albergue tenue par deux jeunes, et je suis le premier pèlerins de la journĂ©e !

Après avoir pris possession de mon lit, je prends le temps de déguster un sandwich, de me rincer, de laver mes fringues, et de m’endormir tranquillement en écoutant la douce voix de Fabrice Drouel. Au réveil, je suis rejoint par une argentine, un autrichien, et Michel, un hippie croisé la veille à la sortie de mon dîner à l’irlandaise. Nous passons toute la soirée ensemble. A quatre, nous avons de quoi refaire le monde. L’argentine nous parle des problèmes économiques de son pays, l’autrichien nous explique qu’en rentrant à la maison, il suivra une formation de jardinier, et Michel nous raconte :

  1. Qu’il parle parfaitement allemand puisqu’il y a travaillé 20 ans (dont deux ans de service militaire),
  2. Qu’il a des problèmes au cerveau dont il ne connaît pas la nature parce que la flemme de voir un médecin mais dont il sait que la weed et le vin sont d’excellent médicaments pour soigner sa douleur,
  3. Qu’il s’est converti au christianisme il y a deux ans et que depuis, il lui arrive plein de miracles dont ce soleil qu’il aurait vu rebondir sur les Pyrénées (n’y voyez aucun lien avec la weed et le vin),
  4. Que sa chienne, qui est en train de dormir dans notre chambre, s’appelle … je ne sais plus, je ne l’écoutais plus à ce moment.

Enfin bref, la soirée est sympathique mais la fatigue nous rattrape tous peu à peu. Il est 22 heures, l’heure d’aller dormir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.