Strasbourg, quinzième et dernier film sur les GR français 🥾🎞

Temps de lecture : 4 minutes

📔 Itinéraire

📅 1 seule, triste et unique journée
🗺 23.8 kils
⛰️ 40 D+ / 50 D-
🥾 35 569 pas
🏡 1 nuit chez Mamie
📍 De l’église Dompeter (67), à Strasbourg (67) en Alsace
📸 Ilford HP5 Plus 400

La carte ci-dessus représente le trajet effectué aux mois de septembre et d’octobre, entre le Jura suisse et Strasbourg.

📔 Alsace/Église Dompeter

Il est minuit passé. Allongé dans mon duvet au beau milieu de la nef de l’église Dompeter, je peine à trouver sommeil. Comme un enfant la veille de Noël, comme un étudiant la veille de la remise des diplômes, comme un jeune cadre la veille de son premier jour de boulot, comme un père en devenir la veille de l’aboutissement de neuf mois de gestation, comme un randonneur la veille de sa dernière étape, je me retourne dans tous les sens, paupières relevées et yeux grands ouverts, à imaginer la journée de demain.

Autoportrait cabane en Alsace
201012 – Autoportrait cabane – 48.62°N, 7.46°E

Depuis deux mois, je projette d’atteindre le parvis de la cathédrale de Strasbourg en grand prince. Prince de la marche, prince du vagabondisme ? Je ne sais pas encore. Je pense à mon parcours. À ces millions de pas qui m’ont transporté plus de deux mille kilomètres.

Je pense aussi à ses rencontres que je n’oublierai pas. Paul ; Gilles et Valérie ; Simon et son compagnon de route dont le nom m’a échappé ; Pierre, Pierre, et encore Pierre (puisqu’en Aveyron, on n’a pas encore quitté l’âge de Pierre) ; Sylvie ; Emmanuelle et Alexandre ; Damien ; Patrick ; Michel ; Albin, Vanessa et Thibaut ; Philippe ; Fabrice et Laurent ; Nicolas ; Geoffrey et Giada ; Danila et Juliano ; Hélène et les météorologues Pascal, Jules, Ambroise et Axel ; la gérante de l’auberge de jeunesse du Bez ; Matthes ; Bastien, Thibaut et Kevin ; Jean Claude et Nadine ; Félix ; Julie et Louise ; Blaise ; les témoins de Jéhovah ; Yann, Maxime et Allan ; Samuel ; Armand et le Club Vosgien ; l’amicale du Glasborn ; Céline et Clément ; Valérie et sa partenaire de marche dont le prénom m’échappe lui aussi ; et toutes ces généreuses personnes qui par leur simplicité, leur gentillesse, leur chaleur, resteront à jamais gravées dans cette partie de ma cervelle qui conserve les souvenirs de 2020.

Promeuneuses en Alsace
201013 – Mesdames du bord de Bruche – 48.57°N, 7.68°E

Une seule question me turlupine encore. L’aventurier François Bernard racontait dans un podcast des Others certaines de ses interrogations, alors qu’il s’était lancé le défi de traverser le Pôle Nord. A ma manière, je m’interroge aussi. Pourquoi fait-on tout ça ? Quel en est l’intérêt, le but, l’objectif ? Je ne sais toujours pas comment y répondre.

L’une des photographies vous plaît ? Rendez-vous sur le shop pour commander un tirage !

📔 Alsace/Cathédrale de Strasbourg

Des touristes ralentissent leur balade le temps d’une photographie, le gardien de la cathédrale vaporise de gel tous les visiteurs et fidèles pénétrant le lieu de culte, un guide frigorifié porte du bout des bras une pancarte « Free Guide Tour », un joueur de violoncelle berce de sa douce mélodie les rares passants qui s’arrêtent pour apprécier son talent.

Troubadour en Alsace
201013 – Troubadour – 48.58°N, 7.75°E

Je suis assis sur le pavé froid de la place de la plus haute des cathédrales d’Alsace, le dos appuyé contre un lampadaire. A l’observation de cette scène si animée, un torrent de larmes se déverse le long de mes joues. Je me sens si loin des montagnes et rivières que j’ai eu l’occasion de traverser. J’ai l’impression que cette solitude à propos de laquelle on m’a tant questionnée me manque déjà.

Je ne sais jamais comment conclure un récit d’aventure. Certains répondent à des questions, d’autres tirent des conclusions. Je ne veux pas me fondre parmi ces gens. J’ai juste envie de continuer à marcher.

Cathédrale de Strasbourg en Alsace
201013 – Cathédrale – 48.58°N, 7.75°E

Journal de bord

Ne loupez pas les prochains billets et inscrivez-vous au journal de bord. Je ne raffole pas des spams, vous ne serez pas noyés de mes pérégrinations !

Un avis sur “Strasbourg, quinzième et dernier film sur les GR français 🥾🎞

  1. Magnifique épilogue de cette longue marche si riche de rencontres, paysages et expériences des plus éprouvantes aux plus exaltante. Une histoire inscrite dans le fil de la vie avec ses personnages, ses lieux, ses péripéties, son début et une fin qui ne peut qu’être l’annonce de futurs départs. Merci de nous avoir embarqués au fil de tes mots et photos dans cette libre échappée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.